Comment faire l’installation des panneaux solaires ?

Comment faire l’installation des panneaux solaires ?

Une fois que vous avez opté pour l’installation de panneaux solaires dans votre logement, de nombreuses décisions importantes doivent être prises, qu’il s’agisse du choix entre photovoltaïque ou thermique, de l’orientation, de l’inclinaison, de l’emplacement des panneaux, de la disposition des abris, du système d’étanchéité, ou encore de la position des rails et des panneaux. Pour vous aider au mieux dans cette démarche, cet article détaille les phases à suivre avant de vous lancer.

Retirez la toiture à l’emplacement du panneau solaire

Deux scénarios distincts se présentent. Pour avoir assez de détails, il y a plus d’infos ici pour vous. Si le toit est couvert de tuiles mécaniques ou d’ardoise, il est nécessaire de procéder à une dépose partielle. La première étape consiste à définir précisément l’emplacement où les panneaux solaires seront installés. Ensuite, il faut retirer les tuiles sur une zone légèrement plus grande que la surface des panneaux à installer. Cette opération laisse un espace ouvert dans la toiture où les panneaux photovoltaïques seront soigneusement préparés et installés.

Dans le meme genre : Achat d'une réserve d'eau : conseils et astuces pour trouver le modèle idéal

Mettre en place les abergements 

Les abergements servent de liaison entre les matériaux de couverture de votre toit, tels que les tuiles ou les ardoises, et les éléments en saillie du toit, comme les panneaux solaires et leurs fixations. Leur fonction principale est d’assurer une étanchéité complète. Il existe des abergements spécialement conçus pour chaque type de tuile mécanique, adaptés aussi bien en termes de forme que de couleur. Pour les ardoises, on utilise généralement une tôle de couleur assortie ou une pièce en zinc, selon les méthodes traditionnelles.

Installez un écran sous-toiture ou un dispositif d’étanchéité

Lorsque vous installez une toiture, il est important de mettre en place un écran sous-toiture, un film technique en plastique qui assure une étanchéité à l’eau tout en permettant la circulation de l’air. Il est recommandé de créer un espace d’air entre cet écran et l’isolant, lorsque cela est possible, pour éviter les risques de moisissures. Généralement, l’écran est fixé sur la volige dans le cas des charpentes traditionnelles.

A lire aussi : Quels sont les avantages environnementaux de la lessive écologique ?

Si cela n’est pas faisable et qu’il doit reposer sur l’isolant, il est préférable d’utiliser un écran à haute perméabilité à la vapeur d’eau (HPV) pour permettre la diffusion de la vapeur et réduire les risques de condensation dans l’isolant. La condensation peut altérer l’efficacité de l’isolant et même provoquer sa détérioration. Assurez-vous de respecter les recommandations du fabricant pour le chevauchement des feuilles et utilisez les adhésifs recommandés pour une installation correcte.

La position des rails et des panneaux 

Les rails doivent être solidement fixés aux chevrons à l’aide de crochets et de vis appropriées, en utilisant une visseuse. Les panneaux solaires ont un poids considérable, mais sont exposés aux forces du vent. Dans certains cas, des configurations complexes, éventuellement avec des ajustements pour s’adapter à certaines tuiles, permettent la fixation à travers la couverture. Dans de tels cas, il n’est plus indispensable de retirer complètement les tuiles, car la structure des rails se situe au-dessus de la couverture.

Les commentaires sont fermés.
© 2023. Tous droits réservés.